Trouver la bonne formation

  • Posted by: L'équipe des Maestros

Quelle formule de cours choisir ?

Prendre des cours est essentiel pour progresser avec son instrument. A terme, vous aurez un niveau suffisant pour jouer vos morceaux ou chanter vos chansons préférées, juste pour vous ou bien devant vos amis et vos proches. Vous pourrez ensuite rejoindre un groupe ou un orchestre et partager votre passion avec d’autres musiciens. Peut-être aurez-vous aussi l’envie de jouer en concert et de communiquer votre musique au public ?

Mais avant de vous lancer, voici quelques conseils pour vous aider à faire les bons choix de formation et partir dès le départ dans la bonne direction.

Il existe de nombreuses façons de prendre des cours d’instrument ou de chant. Mais chacune d’elles présente des spécificités qu’il convient de bien connaître avant de vous inscrire. Tous dépend aussi des critères que vous vous fixez et de vos préférences :

  • Cours particuliers ou collectifs ?
  • Chez vous ou dans une école de musique ?
  • Pour jouer quel(s) style(s) de musique : classique, pop, jazz… ?
  • Votre budget maximum pour payer les cours ?
  • Combien de temps allez-vous consacrer pour vous entraîner ?
  • Quel niveau d’exigence de la formation êtes-vous prêt à accepter ?

Vous avez le choix entre :

Formule la plus pratiquée, les cours particuliers présentent de nombreux avantages.

Ils ont lieu le plus souvent à votre domicile, parfois chez le professeur, et vous bénéficiez de leçons « à la carte » : votre professeur définit un programme d’apprentissage en fonction de votre niveau et de vos styles de musique préférés. Ceci n’est pas toujours possible dans les écoles de musique ou les conservatoires, où vous devez vous adapter au rythme et aux standards de l’établissement. Par exemple, de nombreux conservatoires imposent encore une première année de solfège, avant de commencer à apprendre un instrument. En choisissant les cours particuliers, vous pouvez demander à votre professeur un programme de cours plus personnalisé, qui consacre plus de temps à l’instrument et qui limite l’apprentissage des notions de solfège au minimum. Par ailleurs, en optant pour un professeur particulier, vous échappez aussi au problème des places limitées que l’on rencontre souvent dans les structures collectives : les contraintes de gestion d’effectif ou de limitation des subventions locales mènent souvent les conservatoires, écoles de musique ou associations culturelles, à limiter les places chaque année et à proposer aux débutants d’autres cours d’instruments que ceux qu’ils avaient choisi au départ !

Pour les adultes qui ont déjà pris des cours plus jeune et qui ont dû faire une pause de plusieurs années, le cours particulier est une bonne solution pour s’y remettre.

Avec des cours particuliers, vous êtes libre aussi de choisir vos horaires, le style de musique des morceaux à travailler et votre rythme d’apprentissage. Pour cela, il est important de bien préciser vos objectifs à votre futur professeur pour qu’il puisse adapter ses cours, choisir les bons morceaux à jouer, conformément à vos attentes.

Autre avantage des cours particuliers  : vous n’êtes pas obligé de « valider un niveau » en fin d’année. Et plutôt que de devoir préparer un examen avec des morceaux imposés qui peuvent ne pas vous convenir, vous profiterez de ce temps pour préparer un petit concert de vos morceaux préférés pour votre famille ou vos amis.

Mais attention, même si la solution des cours particuliers semble moins contraignante, l’apprentissage de la musique reste exigeant. Si vous souhaitez maîtriser correctement votre instrument, les techniques de chant, ou savoir déchiffrer seul de nouveaux morceaux, de nouvelles chansons, vous devrez vous imposer à vous-même un rythme et une discipline de travail, sans lesquels votre progression pourra s’avérer très lente et décevante.

C’est incontestable : la formation des conservatoires et très complète et de très grande qualité.

Destinée avant tout au jeune public, elle est dispensée par des professeurs de métier et diplômés. Tous les instruments y sont enseignés, à l’exception des instruments dits modernes (guitare électrique, batterie…). L’objectif des conservatoires est de former des musiciens disposant de connaissances et techniques solides pour pouvoir pratiquer de façon autonome leur instrument. Pour les élèves les plus brillants, les conservatoires sont la voie royale pour devenir musicien professionnel.

Sauf exception particulière, la progression en conservatoire est plus rapide qu’ailleurs. L’intérêt de cette formation réside dans le fait que les cours sont collectifs (petits groupes de même niveaux), ce qui favorise l’émulation entre élèves, et que les notions acquises ne se limitent pas à la seule pratique instrumentale : lecture de la musique, solfège, chant, jeu en orchestre, écriture. Le rythme est donc soutenue et la réussite des élèves est conditionnée à une pratique régulière de l’instrument à la maison. Comme à l’école, des contrôles continus et des examens de fin de cycles permettront de valider les compétences et de passer au niveau supérieur.

Par leur pédagogie exigeante et sélective, basée sur un répertoire musical principalement classique, les conservatoires peuvent parfois être une source de démotivation et d’abandon des élèves, mais ils peuvent aussi, à l’inverse, révéler et sublimer les talents cachés. C’est donc un choix à double tranchant qu’il n’est pas toujours simple à faire. Tout dépend de la motivation de l’enfant au départ et de sa volonté de progresser au fil des années. Ce qui est certains, c’est que s’il manifeste de réelles réticences à vouloir continuer, mieux vaut envisager une réorientation vers une formule de cours plus souple (école ou cours particuliers), moins contraignante et personnalisable en fonction de ses attentes, plutôt que de persister dans un schéma voué à l’échec : n’oubliez pas que jouer un instrument de musique, c’est avant tout se faire plaisir !

Enfin, les conservatoires étant des établissements publics, les tarifs sont subventionnés et varient en général selon la discipline choisie, le niveau et le quotient familial du foyer. Ce contexte permet de bénéficier de tarifs très accessibles et très souvent plus avantageux qu’avec des cours particuliers à domicile ou dans des écoles.

Formez un groupe ou un orchestre !
Author: L'équipe des Maestros